Category Archives: AUTRES

Présentation de la démo à Paris

AUTRES0 comments

Salon fantastique reduit

Ce week-end nous avons présenté la première démo du jeu au public, simultanément au Salon fantastique de Paris et au Fanamanga d’Yzeure. Nous avions déjà eu des retours pendant le développement mais nous voulions entendre les réactions et les remarques du public, sans filtre. Les amis et les collègues sont parfois bienveillants. Cette fois nous avons pu tester le jeu auprès de 200 inconnus.

Nous revenons enthousiastes !
Nous avons eu du passage non-stop pendant 3 jours. 80% des visiteurs passent sans s’arrêter. Nous avions 10% qui allait voir les graphismes accrochés au mur mais ne venait pas au stand. Et enfin nous avons 10% de personnes qui se sont arrêtées pour discuter (je n’ai harcelé personne : je suis plutôt cool :p). Et ces dernières ont montré un certain enthousiasme, ce qui est un signe sacrément encourageant.

J’ai presque 30 pages de commentaires (j’ai noté les retours des quelques deux cents personnes qui ont discuté avec nous) alors je vais tâcher de résumer.
A 98% les gens adorent les graphismes (ça va de « c’est bien fait quand même » à « ouah ! » en passant par « très bien »). 1% dit « c’est pas les graphismes le plus important » (c’est l’histoire). Les fonds, les personnages et l’intégration de ces derniers est ok.

Le caractère des personnages est rapidement et correctement perçu à partir de leur apparence.

Les testeurs s’emparent facilement de la tablette ou de la souris et comprennent très vite le fonctionnement du jeu. Même distraits par mes questions, les joueurs avancent dans le jeu. Le gameplay est fluide, même si on pense encore à améliorer des détails.
Nous avons aussi eu des interlocuteurs qui ne jouent pas aux jeux vidéo mais qui écoutent le projet et nous félicitent pour notre initiative de « jeu intelligent ».

Plusieurs joueuses ont remarqué que notre jeu ressemblait au célèbre Amour sucré (un jeu de drague français) mais la comparaison est plutôt à notre avantage. Selon elles, nos graphismes sont presque meilleurs et nous apportons une histoire plus mature.

Le ton « naturel » des dialogues est apprécié.

Les gens apprécient le système de choix très libre: Ils aiment aussi l’idée d’avoir plusieurs fins différentes pour rejouer.

On nous a pris pour une BD une fois.
Et une fois on nous a félicité pour la petite balle qui symbolise le « attends » à la fin de la ligne de dialogue (cela fait toujours plaisir quand le public remarque un petit détail soigné).

Nous avons plusieurs bêta-testeurs volontaires qui nous ont laissés leurs coordonnées : nous les recontacterons quand la démo sera débuguée.
Nous avons également reçu des critiques constructives que je reporte ici :
Nous pourrions changer la police pour la voix off.
Nous pourrions mieux indiquer « qui parle ». Avec un système de surbrillance peut-être (cette option serait longue mais faisable). Ou alors nous faisons de nouveaux graphismes avec la bouche ouverte. Ou alors on colore de manière différente le texte de chaque perso.
On pourrait mettre quelques animations (c’est prévu).
Mettre une ambiance sonore.
Débloquer des illustrations à chaque fin.
Doubler les dialogues avec des acteurs (trop cher à ce stade du projet).
On nous a proposé de créer un mystère transmédia : cacher des indices dans le livre pour résoudre un problème du jeu (je suis « archi pour! » mais ce sera compliqué).

En tous cas, un immense merci à toutes les personnes qui sont venues nous voir pour vos encouragements et vos suggestions. Nous sommes motivés. Le public a majoritairement validé les graphismes et le gameplay. Maintenant c’est à nous de travailler sur l’histoire et la programmation pour offrir la meilleure expérience possible.

Coût de développement des jeux

AUTRES0 comments

Coût de dev d'un jeuPour tous ceux qui souhaitent se lancer dans le projet, un peu fou, de créer et distribuer des jeux vidéo, une synthèse des coûts de développement selon les plateformes visées. Continue Reading

Le cross media français

AUTRES0 comments

Après le cross media japonais, attaquons-nous à la version locale.

Ecosystématique de fin du monde

Les Français savent-ils développer des univers sur différents supports? Continue Reading

Square Sum

AUTRES0 comments

square sumLouis Denizet (programmeur sur notre jeu « La onzième horde » et « AEnigma 4 ») vient de sortir un mini-jeu puzzle/réflexion/mathématiques sur tablettes et smartphones.

Gratuit! Continue Reading

Terminator 5: les différentes timelines

AUTRES0 comments

Terminator Genisys

Quand un film exploite le thème du voyage dans le temps, deux modèles existent :

La boucle : un personnage remonte le temps pour changer les choses mais c’est son action qui provoque les événements du futur. On ne peut pas modifier le cours du temps (L’Armée des douze singes, Terminator, La Machine à explorer le temps).

Les univers parallèles : chaque déplacement temporel crée une fracture et deux univers possibles (le normal et le modifié). Par conséquent il devient possible de sauver le futur (Dragon Ball Z, Retour vers le futur 2, Le Visiteur du futur, Terminator 2 : Le Jugement dernier)

Terminator 5 peut être difficile à suivre parce qu’il joue sur plusieurs lignes temporelles et des effets de boucle.

Univers normal : on peut imaginer un premier univers dans lequel aucun Terminator n’aurait fait son apparition. Sarah Connor nait, vit et meurt. Cyberdin, une entreprise Hi-tech, se développe et on peut supposer qu’on finit par développer une version de Skynet qui entre en conflit avec les humains à une date indéterminée.

Univers des films Terminator 1 et 2 : En 1997, le réseau Skynet a anéanti la moitié de l’humanité en prenant le contrôle du système de missiles. En 2029, la rébellion humaine finit par vaincre Skynet. Le réseau joue sa dernière carte et envoie un Terminator (T-800) en 1984 pour tuer Sarah Connor, la mère de John Connor, futur leader de la résistance. Pour sauver Sarah, John décide d’envoyer son bras droit Kyle Reese dans la passé. Dans le premier film, on découvre que Kyle tombe amoureux de Sararh et ils conçoivent ensemble John. Première boucle : John Connor s’est auto-engendré puisqu’il a envoyé dans le passé celui qui est appelé à devenir son père pour rencontrer sa mère. Kyle meurt en défendant Sarah. Le T-800 est vaincu mais on découvre dans le deuxième film que l’entreprise Cyberdin a récupéré certains de ses composants pour ses recherches. On comprend alors que Skynet s’est auto-engendré puisqu’il a envoyé dans le passé certains de ses composants. Deuxième boucle. Skynet envoie un T-1000 en 1995 pour éliminer John Connor enfant. Le John Connor du futur réplique en envoyant dans son passé un T-800 programmé pour le protéger. Dans le film, le T-1000 et les bureaux de Cyberdin sont détruits. Le gentil T-800 accepte de se sacrifier pour qu’il ne reste aucune trace de la technologie du futur. Ainsi le film se conclut sur l’annulation de l’Holocauste nucléaire.

Univers des films Terminator 3 et 4 : John Connor sait que Skynet a été vaincu et pourtant il se cache. Fort judicieusement. Skynet envoie en 2003 un nouveau modèle, le T-X, pour éliminer les lieutenants de John (et ce dernier si possible). En réponse, la future femme de John, Kate, reprogramme un T-850, qui aurait tué John Connor, et le renvoie dans le passé pour se protéger. Le T-X pirate Internet et les bases de l’armée, permettant ainsi l’émergence plus rapide de Skynet, qui est présenté comme un virus (et non un ordinateur central) dans cette ligne temporelle. Donc, encore une fois, Skynet s’auto-engendre. Au final, le T-850 arrête le T-X en se sacrifiant.

On retrouve John Connor et sa femme, enceinte, en 2018, dans un monde dévasté par l’Apocalypse. Le héros est considéré comme un prophète par les humains (parce qu’il semble tout prévoir) mais ne dirige pas encore toute la résistance. A cette époque, John combat les T-600 et anticipe l’arrivée des T-800. Skynet décide d’éliminer Kyle Reese, jeune homme. S’il y parvient alors John Connor ne pourra pas l’envoyer dans le passé. Cette timeline diffère encore de la précédente puisque John Connor rencontre son père à un âge plus avancé.

Univers de Terminator: Genisys : Kyle Reese débute le film en nous racontant ses souvenirs (de la ligne temporelle des deux premiers films) : en 1997, Skynet a anéanti la moitié de l’humanité en prenant le contrôle du système de missiles. En 2029, la rébellion humaine finit par vaincre Skynet. Le réseau joue sa dernière carte et envoie un Terminator (T-800) en 1984 pour tuer Sarah Connor, la mère de John Connor, futur leader de la résistance. Pour sauver Sarah, John décide d’envoyer son bras droit Kyle Reese dans la passé. Quand ce dernier arrive en 1984, il découvre que les choses ont changé. La ligne temporelle est différente car un T-1000 a été envoyé dans les années soixante-dix pour tuer les parents de Sarah Connor. Cette dernière ne doit sa survie qu’à un T-800, surnommé « Papy », envoyé par on-ne-sait-qui.

En 1984, le robot reprogrammé et Sarah Connor éliminent le T-800 envoyé (dans toutes les lignes temporelles) pour tuer la jeune fille. Puis, avec l’aide de Kyle, ils affrontent le T-1000 (qui est probablement celui qui a éliminé les parents) et le détruisent. A partir de là, Sarah décide d’aller dans le futur pour arrêter Skynet avant sa naissance en 2017. Donc, à ce point du film, le spectateur sait que l’Holocauste nucléaire n’a pas eu lieu en 1997 ou en 2003 comme dans les autres lignes temporelles.

En 2017, le trio affronte John Connor, infecté par les nano-robots de Skynet, qui œuvre à développer un programme, chez Cyberdine, pour connecter tous les appareils, baptisé Genysis. Il s’agit en réalité de Skynet qui prend un nouveau visage dans cette ligne temporelle. Apparaît là le point le plus troublant du film, qui remet en cause toutes les mécaniques de la saga : John Connor tente de tuer ses parents. C’est parfaitement illogique : s’il y parvient, il ne viendra jamais au monde. Sauf si on part du principe que ce John appartient à une ligne temporelle complètement différente et qu’il se moque de savoir ce qui arrive à un univers parallèle.

La conclusion du film corrobore cette interprétation : le Kyle Reese de 2029 prétend cumuler les souvenirs de deux vies différentes. Il doit retrouver son équivalent dans la dernière ligne temporelle pour se transmettre un message à lui-même (effet de boucle).

Les 10 conseils de Bill Gates

AUTRES0 comments

Un jour, Bill Gates a prononcé un discours dans une école secondaire aux Etats-Unis à propos de 10 choses que l’école n’apprend pas mais dont il faut néanmoins avoir conscience.

Continue Reading

Hommage à Chris Ware

AUTRES0 comments

Continue Reading

Méthode’Philo

AUTRES0 comments

« Laurent Pendarias Cours particuliers, soutien Mâcon 71 » :

 

Méthode’Philo

Cours particuliers

 

En plus de mon emploi régulier d’enseignant, j’assure des cours particuliers, haut de gamme, en qualité d’auto-entrepreneur.

Avant de lire la suite, sachez que je suis 3 à 5 fois plus cher que les professeurs à domicile classiques (sans compter les primes de déplacement). Donc si vous cherchez quelqu’un pour donner un simple cours de mathématique ou de français, vous pouvez recruter un étudiant à bas prix. Comme le marché des cours particuliers est peuplé d’escrocs je vous recommande vivement quelqu’un que vous connaissez, dont la réputation d’honnêteté est assurée.

Continue Reading

Le cinéma de genre

AUTRES0 comments

Le cinéma ne produit pas des films.

Le cinéma produit différents catégories de films.

Films d’action, d’amour, d’humour, d’horreur, etc.

Il est rare de tourner un film « pour faire un film ». Les réalisateurs ne cherchent plus à réaliser un film complet qui puisse toucher à tous les genres. Désormais le cinéma est soumis à des impératifs économiques. Un film doit être rentable. Pour être rentable un film doit être un film de niche, c’est-à-dire viser un public particulier.

On sort un film POUR les hommes. Un film POUR les femmes. Un film POUR les ados. Un film POUR les enfants. Continue Reading